Breaking News
Vous êtes ici: Accueil » Non classé » Prix Press Club, Humour et Politique 2013

Prix Press Club, Humour et Politique 2013


PRIX PRESS CLUB, HUMOUR ET POLITIQUE 2013 – Partie 1 from Press Club on Vimeo.


PRIX PRESS CLUB, HUMOUR ET POLITIQUE 2013 – Partie 2 from Mathieu Rochat on Vimeo.

GERARD LONGUET

Le Grand Prix 2013 a été décerné à GERARD LONGUET, Ancien Ministre, Sénateur de la Meuse pour la phrase : « Hollande est pour le mariage pour tous… sauf pour lui».

Jean-François COPELe Prix Spécial du Jury a été décerné à Jean-François COPE, Président de l’UMP pour : «A l’UMP nous découvrons la démocratie ; c’est assez nouveau».

 

 

 

Marisol TOURAINELes Prix de l’encouragement ont été décernés à Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé pour : «Il y a quand même des médicaments qui soignent».

Et à Jean-Jacques URVOAS, Président de la Commission des lois à l’Assemblée Nationale pour : «J’étais aux Baumettes ; j’en suis sorti, à la différence des socialistes Marseillais».

Jean-Luc ROMEROLe Prix des internautes a été décerné à Jean-Luc ROMERO, Conseiller régional PS d’Ile-de-France pour : «Un gay qui vote à droite c’est comme une dinde qui vote pour Noël». 

 

 

Le jury 2013 :

André BERCOFF, Isabelle BOURDET (Press Club), Nicolas CHARBONNEAU (TF1), Hubert COUDURIER (Le Télégramme), Olivier de LAGARDE (France Info), Pierre DOUGLAS, Olivier GALZI (I>Télé, Président du Press Club), Laurent GERRA, Thierry GUERRIER (France 5), Anita HAUSSER (LCP Assemblée Nationale), Gérard LECLERC (LCP Assemblée Nationale), Jacques MAILHOT, Sylvie MALIGORNE (AFP), Jean MIOT (Président du Jury), Dominique de MONTVALON (L’Opinion), Catherine NAY (Europe 1), Philippe REINHARD et Dominique VERDEILHAN (France 2).

Les finalistes 2013 :

Jean-Marc AYRAULT, Premier ministre : «Ma part d’ombre, c’est mon combi Volkswagen».

Jérôme CAHUZAC, alors Ministre délégué chargé du Budget : «Pourquoi démissionner quand on est innocent ?!».

Bernadette CHIRAC : «Rendez-vous compte, dans ma famille ils ont tous voté Hollande. Sauf Jacques ; mais il ne le sait pas».

Jean-François COPE, Président de l’UMP : «A l’UMP nous apprenons la démocratie ; c’est assez nouveau !».

Gaëtan GORCE, Sénateur PS de la Nièvre : «En 100 ans, le monde sera passé du ballon dirigeable au supersonique ; et le PS de Jean Jaurès à Harlem Désir».

Gérard LONGUET, Ancien ministre, Sénateur de la Meuse : «Hollande est pour le mariage pour tous…. Sauf pour lui !».

Jean-Luc MELENCHON, Co-président du Parti de Gauche après la conférence de presse de François Hollande : «L’AN II, c’est l’an pire».

Charles PASQUA, ancien ministre, interrogé sur l’activité de Michèle Alliot-Marie : «Elle ne fait rien ; mais elle le fait avec ténacité».

Stéphane RAVIER, candidat Front National aux municipales de Marseille, interrogé sur les ambitions de Bernard Tapie : «Le seul Tapie qui a de l’avenir ici, c’est le tapis de prière».

Jean-Luc ROMERO, Conseiller régional PS d’Ile-de-France : «Un gay qui vote à droite, c’est comme une dinde qui vote pour Noël».

Nicolas SARKOZY : «Tout le monde veut savoir s’il y a du cheval dans ce que l’on mange, mais la traçabilité des enfants qu’est-ce qu’on en fait ?».

Christiane TAUBIRA, Garde des Sceaux, qui explique aux journalistes qu’elle est fatiguée après un déplacement en Guyane : «J’ai un corps de vieille femme et un emploi du temps de jeune fille».

Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé : «Il y a quand même des médicaments qui soignent !».

Et interrogée sur le manque d’intérêt que les femmes ont porté aux dangers de la pilule : «Il faut laisser aux femmes le temps de se retourner».

Jean-Jacques URVOAS, Député PS : «J’étais aux Baumettes ; j’en suis ressorti, à la différence des socialistes Marseillais».

Et, en prime, la Raffarinade :

Jean-Pierre RAFFARIN à l’occasion de ses vœux : «Je souhaite à Valérie Trierweiler sa juste place ; et à Ségolène Royal juste une place».

Informations : Isabelle Bourdet – 01 44 36 44 03

Les commentaires sont fermés.