Breaking News
Vous êtes ici: Accueil » Prix Press Club, Humour Et Politique 2005

Prix Press Club, Humour Et Politique 2005

Le jury, présidé par Jean MIOT, a désigné comme Lauréats 2005 :

Nicolas SARKOZY, Ministre d’Etat pour la phrase «Je ne suis candidat à rien»

Un Prix Spécial du Jury a parallèlement été remis à Valéry GISCARD D’ESTAING  pour l’ensemble de son œuvre et notamment pour les phrases : «C’est un texte facilement lisible, limpide et assez joliment écrit : je le dis d’autant plus aisément que c’est moi qui l’ai écrit » prononcée au sujet du projet de Constitution Européenne et «C’est une bonne idée d’avoir choisi le référendum, à condition que la réponse soit oui ».

Le jury 2005 :

Christophe BARBIER (Express), André BERCOFF (France Soir, Président de l’Association du Press Club), Hubert COUDURIER (Le Télégramme de Brest), Pierre DOUGLAS, François GRANGIE (AFP), Anita HAUSSER (LCI), Emmanuel de LA TAILLE (Président d’Honneur du Press Club), Bernard de LA VILLARDIERE (M6), Françoise LABORDE (France 2), Jacques MAILHOT, Jean MIOT (Le Figaro), Dominique de MONTVALON (Le Parisien), Catherine NAY (Europe 1), Catherine PEGARD (Le Point), Philippe REINHARD (Le Télégramme de Brest), Michèle STOUVENOT (Le Journal du Dimanche), Dominique VERDHEILLAN (France 2).

Les finalistes 2005 :

Michel BARNIER : «Que l’on soit pour ou contre la Turquie, on ne pourra pas changer l’endroit où elle se trouve».

Jean-Luc BENNAHMIAS, élu « Vert » : «Le miracle permanent des Verts, c’est que les gens nous attendent encore pour refaire le monde».

Malek BOUTIH, à propos de la venue de Jospin au congrès du PS : «Ca fait toujours plaisir de revoir ses grands-parents».

Jean-Louis DEBRE, après la réception de la délégation des Jeux Olympiques : «À l’Assemblée,  on s’occupe des J.O et on laisse les Jeux para-olympiques au Sénat».

Marie-France GARAUD : «Nous sommes entre femmes et nous savons bien qu’avant de dire oui il faut toujours dire non».

Hervé GAYMARD : «Je n’ai pas le sentiment de tromper ma femme quand je suis avec la France».

Valery Giscard d’Estaing, cité deux fois à propos du projet de Constitution Européenne :

«C’est un texte facilement lisible, limpide et assez joliment écrit ; je le dis d’autant plus aisément que c’est moi qui l’ai rédigé».

«C’est une bonne idée d’avoir choisi le référendum, à condition que la réponse soit oui».

Robert HUE : «Si Bush et Thatcher avaient eu un enfant ensemble, ils l’auraient appelé Sarkozy».

François LONCLE, Député P.S. de l’Eure, parlant du Premier Ministre Dominique Galouzeau de Villepin : «Il porte un nom de cheval de course, mais il n’a jamais couru ».

Bernard POIGNANT, parlant de Fabius : «L’an dernier, les carottes étaient râpées ; cette fois elles sont cuites».

Jean-Pierre RAFFARIN: «Les veuves vivent plus longtemps que leurs conjoints».

Nicolas SARKOZY, Ministre d’Etat : «Je ne suis candidat à rien».

Manuel VALLS : « J’étais partisan du non, mais face à la montée du non je vote oui ».

Dominique de VILLEPIN, Premier Ministre : «En politique, il faut suivre le fil à plomb de sa conscience».

Informations - Isabelle Bourdet - 01 44 36 44 04

Les commentaires sont fermés.